Accueil
Hôtels
Plages
Excursions
Photos
Où est-ce Samana?
Climat
Info-Samaná
Nous joindre

Samaná est situé sur la côte Atlantique, au nord-est de la République dominicaine. Sa capitale est Santa Bárbara de Samaná.

La province, d’une superficie de 854 km2, habite plus de 92.000 habitants. On y trouve des forêts tropicales, des plantations de noix de coco, des centaines de plages sur fond de mer cristalline et bleu turquoise, des cascades et des parcs nationaux protégés.

Il faut environ une demi-heure pour traverser la péninsule du nord au sud et une heure d'ouest en est.

Cette région a été découverte le 12 janvier 1493 par Christophe Colomb, qui a été accueilli avec un barrage de lances et de flèches des guerriers indigènes Taínos.

Chaque année entre février et mars, les baleines à bosse quittent les eaux froides de l'Atlantique Nord et viennent se reproduire à quelques dizaines de mètres des rives de Samaná. On peut les apercevoir aisément du port de la ville.

Gran Bahia Principe Cayacoa

Gran Bahia Principe Samaná

Gran Bahia Principe
Cayo Levantado

Gran Bahia Principe
El Portillo

Grand Paradise Samaná

Gran Bahia Principe Cayacoa

Grand Paradise Samaná
et Playa Las Galeras

Playa Rincon

GBP Cayo Levantado
(et la plage publique)

GBP El Portillo et la plage de Las Terrenas

Nous avons plus d'une quarantaine de sites web de nos voyages. Une collection impressionnante de photos, vidéos et info de plusieurs destinations. En voici quelques-uns ...

Les plus populaires

¬ Cayo Largo, Cuba
¬ Cayo Santa Maria, Cuba

Nos sites de plongée

¬ Jibacoa, Cuba
¬ Roatan, Honduras

Plages « Au Naturel »

¬ Tulum, Mexico
¬ Costa Maya, Mexico
¬ Zipolite, Mexico
¬ Cayo Largo, Cuba
¬ Cayo Santa Maria, Cuba
¬ Jamaique

Nos « coup de coeur »

¬ Pérou
¬ Équateur et Galapagos

Histoire et civilisations

¬ Turquie
¬ Tunisie

¬ Plan du site
¬ Signet (bookmark)

Pueblo Principe Samana

  Informations sur Samaná et la République Dominicaine

La République dominicaine occupe les deux tiers du territoire de l'île « Hispaniola », l'autre tiers est occupé par la République d'Haïti. Hispaniola est un mot dérivé de « La Espanola » qui était le nom original donné par Christophe Colomb à l'île qu'il découvrit le 5 décembre 1492. Ce fut la première terre occupée par les Espagnoles dans le Nouveau Monde.

L'histoire complexe de la République dominicaine a commencé avec ses premiers habitants: les Tainos. Cette tribu Arawak de l'âge de pierre estimée à 250,000 âmes à l'arrivée de Christophe Colomb le 5 décembre 1492, développa un ordre social sophistique incluant des cérémonies religieuses quotidiennes, des festivals saisonniers et des sports d'équipe. Ils vivaient de la chasse et de la pêche, de l'agriculture y compris celle du tabac qui mystifia d'abord les conquérants européens, avant d'en faire des adeptes.

De nouvelles évidences dramatiques au sujet de ce peuple exterminé voient le jour au cours des fouilles archéologiques partout dans les îles, et des découvertes intéressantes faites dans le parc national de l'est, près de La Romana.

*****

Les zones touristiques populaires de la République Dominicaine sont ...

Santo Domingo Punta Cana Puerto Plata
Sosua Cabarete Samana
Boca Chica La Romana Santiago
Bayahibe    

*****

Population:

Avec une population de 9,400,000 habitants, le pays est divisé en 26 provinces, plus un district

Capitale:

Santo Domingo en est la capitale avec plus de 3,000,000 habitants. C'est la plus grande ville du pays

Langue:

L'espagnol est la langue officielle du pays

Religion:

La religion prédominante est le catholicisme bien que pratiquement toutes les religions soient représentées.

Politique:

Le pays a un gouvernement démocratique avec des élections tous les quatre ans

Climat:

Température peut varier entre 24° et 30°C. Les mois les plus chauds sont juillet et août; les plus frais sont décembre et janvier. Il y a presque toujours du soleil et la plage est accessible toute l'année.

Économie:

Industrie principale est le tourisme, suivi par l'agriculture en général et bien sur le rhum. Autres industries: mines d'or, d'argent, de nickel, de cuivre et de bauxite

Pourboire:

Dans les hôtels, il est permis de donner des pourboires, mais le montant est entièrement à la discrétion des clients. Dans les restaurants indépendants, la loi impose 8 % de taxe (ITBIS) et souvent 10% de frais de service sont ajoutés à l'addition. Si vous voulez vraiment apprécie le service, il est de mise de rajouter un montant additionnel.

Sports:

Le baseball est le sport national. La boxe, la lutte, le basketball, les combats de coqs ainsi que les courses de chevaux sont très appréciés des dominicains.

Téléphone et télécopieur:

Comme dans tous les pays étrangers, il est très coûteux de faire des appels téléphoniques ou d'envoyer des télécopies à partir de votre hôtel. Si vous prévoyez utiliser ce genre de services, vous devrez laisser une empreinte de votre carte de crédit à votre arrivée. Certains hôtels factureront des frais de service pour la réception d'une télécopie.

Le tarif habituel pour les appels au Canada est de $20RD par minute, de votre hôtel. Vous pouvez aussi acheter des cartes d'appels. Ces cartes peuvent être utilisées avec les téléphones publics.

CANADA DIRECT: 1-800-333-0111 (frais applicable)

Transport:

Autobus
Les deux compagnies d'autobus les plus importantes de République Dominicaine sont Metro Tours et Caribe Tours. Ce sont des autobus modernes, sécuritaires, confortables, climatisés, et équipés de toilettes. Les autobus passent par les importantes villes du pays.

Autobus locaux
Guagua (ouaoua) est le nom que l'on donne à ces fourgonnettes qui peuvent contenir 20 personnes ou plus. Elles sont peu couteuses et font des arrêts fréquents afin d'embarquer ou laisser descendre les passagers sur le bord de la route. On peut facilement les identifier grâce au cobrador (le collecteur de monnaie) qui se tient à l'extérieur de l'autobus.

Taxi
C'est le mode de transport le plus coûteux. Ils sont sécuritaires et rapides. Vous pouvez marchander le prix auprès d'un chauffeur de taxi public, mais il n'est pas possible de faire de même avec les chauffeurs de taxi privés, qui sont toujours situés à votre hôtel.

Location de voiture
La location d'une voiture s'avérera très couteuse. Les routes sont généralement en mauvais état, à l'exception des routes principales. Le manque d'éclairage adéquat le soir, la signalisation quasi inexistante, les bouchons et les regroupements de motos pourraient rendre cette expérience plutôt pénible.

Eau:

Ne pas boire l'eau du robinet. La plupart des hôtels offrent de l'eau embouteillée et vous pourrez aussi vous en procurer dans tous les petits magasins. Ne vous inquiétez pas, l'eau que l'on vous sert dans les bars et restaurants est purifiée. Les cubes de glace sont aussi faits d'eau purifiée.

Médecin:

La plupart des hôtels offrent un service médical payant. Les médecins font des visites à domicile (services 24 hrs). Contactez la réception de l'hôtel pour de plus amples informations.

Coffret de sécurité:

Renseignez-vous à la réception de votre hôtel. Dans la plupart des cas ce service est payant et les hôtels vont décliner toute responsabilité pour les objets de valeur laissés hors du coffret. Le tarif est de $4 par jour, aux hôtels Gran Bahia Principe.

Cuisine:

Boissons dominicaines
Le rhum est la boisson alcoolisée la plus populaire, et c'est un produit typique de la République dominicaine. La mélasse, extraite du sirop de canne, est à la base de la fabrication du rhum (80 % de la production de la canne à sucre est utilisée à cette fin).

Il existe trois types de rhum ...
. Le rhum blanc (sec, léger, parfait pour les cocktails)
. Le rhum brun (fort en goût)
. L'Añejos (rhum conservé plusieurs années dans des fûts en bois, ce qui lui donne un goût particulier).

Il existe quatre sortes de bières en république dominicaine: Quisqueya, Presidente, Bohemia et Ambar). On peut aussi trouvé de la Heineken, elle est brassée sur place.

Comedores: Petits repas simples, les dominicains s'y rendent en général pour le lunch.
Paradas: Petits restaurants le long des grandes routes.
Cafeteria: Sorte de casse-croute qui vend des jus de fruits, de la bière, du café, des boissons fraiches et des sandwiches.
Pica Pollo: La variante dominicaine du « Kentucky Fried Chicken ».
Vendedoras: Casse-croute mobiles, débordant de toutes sortes de nourritures et de boisson, presque toujours à proximité des plages.
Colmados: Kiosques proposant des collations, sandwiches, jus de fruits, rhum et boissons fraiches. Souvent il y a des bancs pour s'asseoir et les gens de réunissent pour jouer aux dominos.

Soleil:

Le soleil, malgré ses bienfaits, peut aussi causer de petits ennuis. Appliquer toujours une crème solaire appropriée pour vous protéger des rayons nocifs du soleil. Des troubles peuvent survenir à la suite d'une exposition prolongée aux rayons solaires (étourdissements, vomissements, fièvre, etc.). Vous devez vous protéger, surtout les premiers jours, et éviter l'exposition prolongée au soleil en portant un chapeau, verres fumés. La crème solaire de facteur 30 devrait être utilisée lors de vos excursions ou sports nautiques.

Devise:

L'unité monétaire est le Peso dominicain. Celui de l'ATM à l'entrée du Gran Bahia Principe affichait un taux de 30 pour 1 (USD). Les pourboires peuvent être laissés en USD ou en DOP. Pour les excursions, on paie en espèce (USD) ou par cartes de crédit.

Cliquer ICI pour connaitre le taux de change actuel du Peso Dominicain en dollar US.

Dans la plupart des hôtels, vous trouverez un bureau de change ou vous pourrez changer vos devises à la réception. Les taux des hôtels ne diffèrent pas beaucoup de ceux de la ville. Le dollar américain est accepté partout.

Les cartes de guichet acceptées sont celles possédant à la fois les systèmes INTERAC et PLUS. N'oubliez pas que vous pouvez faire que des retraits en devises locales.

N'oubliez pas d'aviser la banque émettrice de votre carte de crédit que vous serez en République dominicaine AVANT de partir. Ceci vous évitera bien des problèmes!

Fuseau horaire:

La République Dominicaine est situé dans le GMT -4.
GMT signifie « Greenwich Mean Time ».

La date et l'heure en direct de Santo Domingo ...

Électricité:

110 Volts 60 cycles.
Cliquer ICI pour voir une photo des prises électriques dans les chambres des hôtels Gran Bahia Principe.

Documents requis:

Le passeport n'est pas obligatoire en République dominicaine (acte de naissance de l'état civil avec deux cartes avec photo obligatoire si vous ne possédez pas de passeport).

La sécurité à l'aéroport de Samaná est aussi stricte que nos aéroports. Il faut se déchausser, aucun liquide de plus 100 ml, pas de ceinture. Prévoyez une paire de chaussettes, car c'est vraiment « dégueu » de se promener tous nu-pieds pour passer le détecteur de métal!

Vous devez remplir le document Direccion General de Migracion avant de passer les douanes à votre arrivée. Il n'est pas autoriser de prendre des photos AVANT d'avoir traverser les douanes.

Taxe d'entrée au pays:

10$ USD par personne. On nous remet un coupon àbord de l'avion en direction de la République Dominicaine. PAR CONTRE, plusieurs voyagistes inclus ce frais dans l'achat du forfait voyage.

Santé:

Il n’y a pas de vaccin obligatoire pour entrer au pays. Par contre, il est tout de même suggéré de consulter une clinique du voyageur. Considéré le Twinrix si vous voyagez souvent hors du pays, il protège contre l'hépatite A et B.

Certaines personnes choisissent de prendre le médicament contre la malaria (Chloroquine), car il y a eu une éclosion et quelques cas recensés, il y a quelques années suite à une tempête tropicale qui a laissé de l'eau stagnante dans la région de Punta Cana.

L'état de la santé publique est considéré comme très bon par l'organisation mondiale de la santé et divers autres organismes.

Poste:

Vous pouvez acheter des timbres dans les boutiques de souvenirs. Vos cartes postales peuvent prendre jusqu'à trois semaines pour arriver à destination. On retrouve généralement un endroit ou les poster dans les hôtels.

Achats et souvenirs:

Larimar
Appelé communément la Turquoise Dominicaine. La République Dominicaine est le seul pays au monde où l'on trouve du Larimar. De couleur bleu clair avec des ombres blanches et brunes. Cette pierre était peu connue avant 1974. Un membre du Peace Corps en apportant plusieurs kilos à Miguel Mendez. un marchand de pierres précieuses dominicain. Ce dernier nomma cette pierre « Lari » du nom de sa fille Larissa et « Mar » du nom espagnole pour mer.

L'ambre
C'est une résine (provenant d'un arbre mort) fossilisée depuis des millions d'années. Pendant la préhistoire, de petits insectes ou animaux, de petites feuilles ou fleurs se sont engluées dans cette substance. Recouverte d'une couche de terre, cette résine s'est transformée en ambre. En raison des pluies, cette résine s'est écoulée dans les rivières pour finir dans la mer. La côte a disparu, mais l'ambre est resté. Le plus gros morceau d'ambre a été découvert en 1979 à proximité de Sabana del mar. Il pèse 8 kg. Il existe aussi de l'ambre bleu, mais il est très cher du fait de sa rareté.

Poupées limées
Vous pouvez acheter ces poupées de céramique sans visage dans tous les magasins. Ces femmes sans visage portent les vêtements typiques. Ce n'est que depuis 1981 que ces poupées sont vendues comme souvenirs. Une Allemande décida d'en fabriquer. Elles proviennent généralement de Moca et Santiago.

Corail noir
Le corail est une plante vivant sur le fond marin à des dizaines de mètres de profondeur. Il se développe uniquement dans les zones où se trouvent certaines sortes d'algues et l'eau doit avoir un taux spécial de salinité. C'est pour cette raison qu'il n'y a pas de corail dans les rivières. On trouve deux types de coraux: le rouge et le noir. Le corail noir est une espèce qui se développe très lentement. Il faut parfois cent ans pour une pousse de deux centimètres. Il est important de savoir que malgré le fait que le corail noir soit toujours en vente libre en République dominicaine, les lois canadiennes en interdisent l'entrée au Canada.

Bois sculpté
Vous trouverez des objets en bois sculptés peints ou non dans tous les magasins. L'acajou est aussi beaucoup utilisé.

Tableaux
Vous trouverez presque partout des tableaux Haïtiens (et non dominicains). On les reconnait aisément aux couleurs et aux motifs primitifs. Si vous achetez des toiles faites les enlever de leurs cadres et transportez roulées.

Tresses
Partout, et surtout à la plage, des femmes vous proposeront de vous tresser les cheveux avec des perles colorées. Elles ont en général un livre de photos afin de vous montrer les diverses possibilités. Il est évidemment possible de ne faire qu'une tresse ou deux tresses.

Autres souvenirs
Les objets en jonc et la poterie de même que les instruments de samba font partie de la gamme des souvenirs classiques. Et évidemment le rhum (la marque la plus connue est Brugal), le café, la vanille pure (liquide), le cacao et les cigares dominicains.

Parcs nationaux:

Parque Nacional Monte Christi
Parque Nacional Armando Bernudez
Parque Nacional José del Carmen Ramirez
Parque Nacional Isla Cabritos
Parque Nacional Jaragua
Parque Nacional Sierra de Bahoruco
Parque Nacional Los Haitises
Parque Nacional del Este
Parque Nacional Submarino

*****

Source : Livres de TMR, VAT et VAC aux hôtels Gran Bahia Principe Cayacoa et El Portillo ainsi que nos appréciations personnelles.

Haut de la page

 

Copyright (c) 2010- destilino
Tous droits réservés.

AccueilHôtelsPlagesExcursionsPhotos

www.destilino.com